Déjà membre ? 

Attention, vous devez désormais vous connecter avec votre email d'inscription


Mémoriser     J'ai perdu mon mot de passe
Accueil     Démonstration     Devenir membre     Nouveautés
slider
Communauté
MaCaveAVins
Apprendre
les régions
classification
officielle


Les Cépages :

L'extrême diversité des sols, alliée à l'emploi de nombreux cépages, permet l'élaboration d'une vaste gamme de vins. La seule unité, toute relative, est due au climat méditerranéen; dans l'ensemble, il s'agit de la région viticole la plus chaude de France, après la Corse; les pluies, rares mais torrentielles, sont dévastatrices.

De nombreux cépages peuvent donner ici le meilleur d'eux-mêmes, et leur assemblage judicieux fournit des vins riches et équilibrés :

Les Appellations :

Le Languedoc

De Montpellier à Narbonne, la plaine littorale fournit les vins de table. En particulier, Listel, la marque des domaines viticoles des Salins du Midi, correspond aux "Vins de sable" : le plus populaire est le gris de gris, mais il existe des blancs de blancs, des blancs moelleux, des rouges, des rosés, et même des mousseux.

Les bonnes vignes sont situées sur les coteaux du Languedoc, à une distance de 20 à 30 kilomètres de la mer. Les meilleurs terrains sont schisteux : Faugères, La Clape, une partie de Saint-Chinian.

Faugères

Devenu AOC en 1982, il produit 50.000 hl, exclusivement en rouge et rosé, aptes à une bonne garde : une huitaine d'années selon le Cru et la vinification.

L'appellation est accordée à 6 communes bénéficiant de terrains schisteux peu productifs, sur le piémont des Cévennes, près de Saint-Chinian : Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Faugères, Fos, Laurens, et Roquessels.

Cépages : mourvèdre, syrah, grenache noir et lladoner pelut doivent contribuer pour au moins 35% de l'encépagement; plus carignan (50% maximum), et cinsaut.

Ces vins à la robe de pourpre sombre, capiteux mais fins, ont dans leur jeunesse un goût de fruits rouges saupoudrés de vanille, puis évoluent vers des saveurs de confiture mêlée d'épices.
A noter : les rosés doivent être obtenus par saignée pour au moins 50%.

Saint-Chinian

Devenu AOC en 1982, c'est l'un des meilleurs produits du Languedoc. Cette appellation, la plus productive de l'Hérault, est réservée aux rouges. 20 communes en produisent 85.000 hl.

L'appellation comprend deux types de terroirs séparés par une limite géologique rectiligne, orientée sud-ouest nord-est, qui passe par Saint-Chinian.

  1. Au nord-ouest, une série de plateaux schisteux fournissent des vins fruités, ronds, délicats, et cependant généreux.
  2. Au sud-est, les sols argilo-calcaires du Bas-Languedoc produisent des vins plus corsés, plus puissants, au bouquet de fruits mûrs sur un fond vanillé.
Le climat doux met Saint-Chinian à part du reste de la région : le mimosa et l'oranger se plaisent manifestement ici.

Les cépages sont les mêmes que ceux de Faugères, mais l'appellation n'accorde que 40% à la syrah, qui est pourtant à la base des meilleurs vins.

Les vins, d'une belle couleur rubis, atteignent leur apogée entre 2 et 5 ans.

Fitou

Autrefois fleuron des Corbières, cette AOC qui exploite 2.400 ha voués au rouge est la plus ancienne de la région (1948). 100.000 hl sont produits par 9 communes ayant aussi le droit de produire du Rivesaltes et Muscat de Rivesaltes.

L'appellation est accordée à deux aires séparées :

  1. une zone côtière qui domine l'étang de Leucate s'étend de Lapalme à Fitou et comprend quatre autres villages;
  2. l'autre, sise 30 kilomètres plus à l'ouest, sur des sols variés au pied du Mont Tauch dans les Hautes Corbières, comprend Tuchan, Paziols, Cascatel, et Villeneuve-les-Corbières.

Cépages : carignan (75% maximum), grenache, mourvèdre, syrah, et lladoner pelut; plus, pour 10% maximum, cinsaut, terret noir, et maccabéo.

Bien vinifié et élevé en fûts pendant au moins 18 mois, le Fitou a montré qu'il pouvait être un beau vin de gibier, à la robe d'un beau rouge rubis sombre, généreux, puissant et charnu, gras et structuré, au goût parfois très concentré.
Il s'affine avec l'âge et atteint son apogée vers 5 ou 6 ans, mais peut être conservé jusqu'à 10 ans.
Ce n'est pas souvent le cas, aujourd'hui, et l'appellation aurait besoin d'un nouveau souffle.

Coteaux du Languedoc

Un décret de 1985 a accordé cette appellation régionale à :

  1. 34 communes ayant droit à l'appellation simple, pour des rouges et rosés.
  2. 10 terroirs autorisés à ajouter leur nom, eux aussi pour les seuls rouges et rosés.
  3. Un terroir dont l'appellation s'étend aux blancs  Coteaux du Languedoc - La Clape.
  4. Un terroir dont la dénomination ne s'applique qu'à un seul type de blanc : Coteaux du Languedoc - Picpoul de Pinet
En outre, ce décret permet aux aires des AOC Clairette du Languedoc, Faugères, et Saint-Chinian, de produire des rouges et rosés en appellation Coteaux du Languedoc.

L'appellation, qui s'étend de Saint-Jean de Minervois (près de Saint-Chinian), à Langlade (près de Nîmes), produit 320.000 hl de rouge et 30.000 hl de blanc.

De nombreux cépages peuvent être utilisés, à la fois pour coller à des terroirs et des conditons climatiques très divers, et parce que l'assemblage est nécessaire pour obtenir des vins équilibrés.

En rouge et rosé :

En blanc :

Les 10 terroirs évoqués ci-dessus, et qui couvrent 44 communes, sont :

Aux environs de Lunel :

Aux portes de Montpellier :

Au nord de Montpellier :

Au nord de Clermont l'Hérault, les pentes schisteuses au pied du Larzac donnent traditionnellement des rouges tanniques, aux arômes de thym et de lavande :

Nous contacter

  • +33 9 77 55 56 50

La boutique

Copyright © 1999 - 2017 www.macaveavins.com - Tous droits réservés.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Page générée en 0.0101 secondes